au revoir mon fidèle ami

Auteur  
# 13/04/2010 à 22:25 christophe78
Bonsoir

Je sais que certains et certaines d'entres vous le connaisse pour l'avoir vu en concentre ou ailleurs.
Alors bien sur, certains vous pensez que ce n'est pas bien grave, évidement il ne s'agit que d'un simple chien pour nombre de personnes ! Mais sachez qu'en ce qui nous concerne, mon épouse, les enfants et moi même.
Il n'est pas qu'un simple compagnon ! Mais bien un ami qui nous a toujours été fidèle. En fait, je dirais même qu'il s'agit d'un membre à part entière de la famille, car nous éprouvons pour lui beaucoup plus d'amour que pour certains être humain. Vous l'aurez compris il s'agit de notre bien aimé Nicky

Le voiçi en photo dans son panier il y a un peu plus d'un an.

Image

Nicky est né juste avant (un peu moins d'un an) notre grand garçon Benjamin, le 10 Mai 1997, c'est, lorsque mes parents nous appelle. Un tout jeune bébé chiot d'à peine 2 heures.
Nous partons dans la foullée le choisir entre lui et son frère qui d'ailleurs portait le même nom. Lorsque nous arrivons mon épouse et moi nous découvrons une adorable petite boule de poils noir et feu. Il est tellement petit que je peux le tenir dans le creu de ma main. Sa mère me regarde inquiète de savoir ce que je vais faire à son bébé, elle est très vite rassurée car je le redépose aux côtés de son frère, bloti tout contre le ventre de leur maman. C'est un Beauceron pur race, non pas que je voulais un pure race mais simplement parce que le hazard a voulu que ce soit le cas. Dès les premiers jours qu'il passe au sein de notre famille, il montre des qualitées et un caractère exceptionel. Nous avons toujours refusé de lui faire couper les oreilles, considérents que le faire souffrir sous prétexte qu'il paraisse plus méchant était parfaitement inutile. C'est un très bon chien de garde qui a toujours défendu sa famille au mieu. Je me rapelle une anecdote rigolotte concernant ma belle mère qui était venue garder notre petit Benjamin quelques mois eulement après sa naissance. En effet à chaque fois que j'ai du m'absenter pour aller chercher mon épouse et nos enfants à la maternitée, j'ai toujours prévenu Nicky d'abord que je revenais avec maman et un bébé. Dès notre arrivée, je descendais le bébé et je le présentait immédiatement à nicky en lui faisant renifler et en lui expliquant qu'il s'agissait de notre bébé et qu'il fallait le protéger, Nicky s'est d'ailleurs toujours montrer très affectueu et très proche des enfants. Donc je reviens à cette anecdotte, nous avions demandé à ma belle mère de venir garder Benjamin à la maison pendan,t que nous sortions en amoureux, il faisait beau ce jour la, soleil et ciel bleu au rendez vous, ma belle mère décide d'aller faire un tour dehors avec Benjamin dans son berceau, Nicky les laisse sortir dehors autour de la maison mais dès que ma belle mère s'approche du portail il se couche en travers du passage et lui fait comprendre clairement qu'il est hors de question qu'elle parte avec notre bout de chou. Nous avons très souvent remarqué ce comportement de Nicky pour les enfants et ce même lorsq'uils ont grandis, l'année dernière encore malgrès son affaiblissement du à sa maladie.
En effet, au cours de la visite annuelle chez le Vétérinaire au mois de juillet l'année dernière le verdict tombe, sans appel et implaccable, cancer des os trop avancé et inopérable, le choc passé je demande son espérance de vie. Réponse six mois grand maximun je décide donc de faire le nécessaire pour notre bébé (c'est ainsi que nous l'appelions souvent) et de lui faire suivre un traitement destiné à le soulager de la douleur et de profitté des derniers moments en famille, l'année dernière il viendra avec nous en Ardèche, il à retrouvé sa jeunesse de jeune chiot, il courait, sautait, jouait avec les enfants et nous, il adorait se baigner dans les rivières et faire de grandes ballades avec nous.
Depuis deux jours rien n'allait, le cancer faisait son horrible labeur et le paralisait petit à petit, hier soir j'ai du aller le chercher dehors alors que je l'avais sorti faire son pipi evoyant qu'il ne revenait pas. Je l'ai trouvé couché dans l'herbe incapable de se relever, je l'ai pris dans mes bras et l'ai déposé dans l'entrée à la maison. Ce matin la plus douloureuse des déçision s'imposait d'elle même, il n'avait rien manger, rien bu et n'avait même pas eu la force de se lever pour faire ses besoins dehors, le regard triste et vitreu.
Je décide donc de ne pas aller travailler aujourd'hui, je m'occupe des enfants, les déposent à l'école puis je reviens à la maison, à 10 heures je reviens voir mon bébé, rien n'a changer il est la respirant difficilement et me regarde suppliant, je le nettoie, prend son gros coussin et l'installe dessus, je m'assoie à côté de lui et le caresse tendrement pendant plus d'une heure sa tête sur ma jambe. 11h15, il est l'heure de partir, je l'intalle sur son coussin dans l'Ami 8 après avoir enlevé le siège avant passager, nous partons, je conduis lentement, un boulle énorme grossie au fond de ma gorge, je ne peux retenir mes larmes, tout comme maintenant en écrivant ces lignes. 11h35 nous arrivons, je descends et explique comme je peux que je suis M. Dupuis, je tend le carnet de santée à l'assistante et lui dis de me faire signe le moment venu, je retourne auprès de mon fidèle compagnon dans l'Ami et le caresse, 11h40 deux assistantes viennent avec une table à roulettes, je refuse de le déposé et leur dis que je le garderais dans mes bras, nous entrons dans la salle d'examen, le verdict est immédiat et me transperce de douleur ! Je prend sa tête dans mes bras, je lui parle, lui dit des mots d'amour, le blotit contre mon coeur, première injection, il s'endort calmement, sa respiration est lente et régulière, quelques temps après le médecin me demande si il peut procéder à la deusième, je ferme les yeux, enlace avec tout mon amour mon Nini, je lui parle mais il ne m'entend déja plus, c'est fini, il est parti pour toujours, je m'effondre le médecin me laisse seul avec Nini, je l'embrasse une dernière fois, au revoir mon fidèle compagnon, repose en paix.
Attention membre contaminant
# 14/04/2010 à 00:07 deuchcustom
tout mais condolesence
# 14/04/2010 à 08:53 tuning2cv (Modérateur)
Je suis vraiment desole pour toi je me souvient bien de lui lorsque j etais monter chez toi chercher le chassis!!
stef
# 14/04/2010 à 21:32 nono
Désolé, toutes mes condoléances, je pense être le dernier deuchiste à l'avoir vu. Je comprend ta peine, j'en ai fais par 3 fois la meme experience l'année dernière . Courage, appel moi si t'as besoin.
# 15/04/2010 à 00:07 christophe78
merci
Attention membre contaminant
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×